Fonctionnement d'un adoucisseur d'eau

L'adoucissement de l'eau est un procédé qui consiste à échanger des ions calcium et magnésium responsables de la dureté de l'eau contre des ions sodium. Cet échange est réalisé grâce à une résine (composée de petites billes) initialement chargée en ions sodium. Lorsque cette résine est mise en contact avec de l'eau dure, les ions calcium et magnésium se fixent sur la résine en prenant la place des ions sodium qui y étaient à l'origine. Ces ions sodium sont alors libérés dans l'eau. On obtient ainsi une eau adoucie.

Afin que les résines continuent d'adoucir l'eau, elles doivent être « régénérées ». La régénération consiste donc à « laver » avec de l'eau salée (saumure) les résines. Les ions sodium de la saumure, en quantité importante, se substituent ainsi progressivement aux ions calcium et magnésium. La résine se retrouve donc de nouveau saturée en ions sodium et redevient efficace pour adoucir l'eau. 

 

Que se passe-t-il si je ne mets pas de sel dans mon adoucisseur ?

Si l'adoucisseur n'est pas rechargé en sel, les résines ne sont pas régénérées. Cela signifie qu'elles ne sont pas débarrassées des ions calcium et magnésium qu'elles captent dans l'eau. Ainsi saturées, elles ne peuvent plus capter de nouveaux ions calcium et magnesium et l'adoucisseur n'a alors plus aucun effet : l'eau a la même composition en sortie de l'adoucisseur qu'à son entrée.
Cette saturation des résines peut dégrader leur qualité et peut engendrer la création de biofilms et donc d'un développement microbien.  

fonctionnement adoucisseur